Mot du management 7 mai 2018 : Procrastination

En Haïti, il est courant d’entendre dire « qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire ». Or, c’est vraiment un moyen de justifier la procrastination. Pourtant en management, en particulier dans la démarche de résolution de problème, il y a un moment précis pour décider/agir avec efficacité. Alors, je vous conseille d’écarter cette phrase de votre discours. Car « quand c’est trop tard, c’est trop tard ». Par exemple, quand vous êtes mort, c’est trop tard. Quand vous avez raté une chance/opportunité, c’est trop tard puisqu’elle ne reviendra jamais. Peut-être vous en aurez une nouvelle, mais ce n’est plus la même que vous avez ratée. Le mot « procrastination » vient du latin pro, qui signifie « en avant » et crastinus qui signifie « du lendemain ». Il désigne la tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions qui pourraient être faites aujourd’hui. Mais n’oubliez pas que « se pase nap pase, sa nou gen pou fè a, fè li pandan nou kapab la » (nous sommes des êtres finis vivant dans un temps infini, il faut profiter de l’instant présent).

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *